Retour sommaire

La Casio FX-602P et les autres ...

602P300.jpg (88022 octets)

J'ai acheté ma 602P en 1982. A l'époque, elle était à 990 Frs (150€). Elle a remplacé ma Casio FX-502P. La 602P est compatible 'par le haut' avec la 502P dont elle peut même relire les programmes enregistrés sur K7.

Casio FX-501P : 128 pas, 11 mémoires
Casio FX-502P : 256 pas, 22 mémoires (MR0 à MR9 , MR.0 à MR.9 , MRF , MR.F)
Casio FX-601P : 128 pas, 11 mémoires
Casio FX-602P : 512 pas, 22 mémoires. La mémoire est négociable, 8 pas = 1 mémoire

En 1990 est sortie une Casio FX-603P dont j'ignorai tout jusque récemment :
Casio FX-603P : 6114 pas de programmes (!!), Fonction PEEK et POKE (!!)


Mes calculatrices et moi...

Dans les années 1975, les calculatrices devaient être interdite au collége, je pense. La première calculatrice dont je me souviens, ca devait être en 1979, est une TI-30 préconisée en Seconde "C". Cette calculatrice était non programmable, grosse, moche, avait un clavier nul et arrivait même à être lente sur le calcul d'un Sin ou d'un Cos (on voyait le calcul clignoter sur l'afficheur). M'enfin, c'était quand même plus pratique qu'une rêgle à calcul et que les tables trigos. Et puis l'affichage à diodes rouges des TI de l'époque avait son charme !

A cette époque, plusieurs copains avaient des TI57 et j'avais réussis à les emprunter certaines soirées. Je ne savais même pas que des calculatrices pouvait être programmables...

Quand la Casio FX-502P est sortie, je l'ai adoptée tout de suite bien qu'elle n'ait quasiment pas était diffusée en France. Rien à voir avec une TI57 ! Plutôt rapide, mémoire permanante, 256 pas de programmes etc ....

La Casio FX-602P étant une compatible 502P beaucoup plus jolie, plus rapide, avec deux fois plus de mémoire, des capacités alpha numériques et permettant de ré-utiliser l'interface K7 FA-1, j'ai vite craqué et retiré l'argent de mon Livret A pour acheter la bête. J'ai passé beaucoup de temps en dehors et pendant les cours sur cette machine. J'étais le seul à avoir une 602P, les  Casio FX-702P (en Basic)  (et les TI58C qui me semblaient archaïques même comparées à ma veille 502P) étaient bien plus répendues. Je ne l'aurai changé pour rien au monde contre une 702P pourtant bien plus chère.

Plus tard, pour préparer un concours, j'ai acheté une Casio FX-7000G . Ma plus grosse déception. Hormis le fait d'avoir un écran graphique cette calcu est une catastrophe à tous les niveaux : qualité médiocre, langage de programmation lamentable, bref je l'ai vite revendue et oubliée. .

N'empêche que l'écran graphique m'avait quand même impressionné. J'avais toujours des cours à suivre et un concours à préparer mais aussi de l'argent puisque je travaillais. Alors j'ai craqué pour une HP48SX qui était un  investissement (cher, très cher) mais cette machine a été un révélation et je pense que si j'ai réussi mes concours, elle n'y est pas pour rien. Le concept de cette machine, son langage de programmation à mi-chemin entre Forth et Lisp est fabuleux. En plus, elle est programmable en langage machine.

La HP48 a été remplacée par une HP49 (beaucoup plus de mémoire et surtout de grandes capacités de calcul symbolique pour moi qui n'ai jamais pu retenir la primitive de Arctan). Pourtant, mon impression sur la HP49 est mitigée. D'un certain coté, c'est une belle évolution de la 48, plus rapide dans beaucoup de domaine (Equation Writer), mais le hard n'est vraiment pas à la hauteur. Le clavier est très désagréable et l'écran malheuresement peu lisible (sauf à retirer le sur écran de protection, ce que j'ai fait, mais ca fragilise la machine). Mais depuis que j'ai eu une 48, je suis devenu inconditionnel de RPN. ! "Pour le plaisir" j'ai acheté une HP50G que je trouve formidable. Mais je crains que ce ne soit la dernière calculatrice de haut niveau chez HP... A suivre.. Aussi, ne me parlez plus de 2*(5+3), je ne connais plus que 2 5 3 + * ;-)). Sauf pour la Casio 602P !

J'ai appris récemment que la lignée des FX-602 s'était poursuivi avec une version tardive (1990) appellée FX-603P. Cette machine n'a semble-t-il jamais était diffusée en France. Si elle me semble complétement ratée esthétiquement, elle n'en présente pas moins des caractéristiques surpenantes :

- 6114 pas de programme + 110 variables (!)
- Des instruction peek et poke (mais non documentées)
- Un affichage avec deux lignes alpha.

Si vous en avez une 603P dans vos tiroirs, je suis intéressé !

Retour sommaire